1er Prix d’encouragement du « Trophée Export 2021 » attribué à Lafarge Algérie

1er Prix d’encouragement du « Trophée Export 2021 » attribué à Lafarge Algérie

Exportation – Dimanche 26 Juin 2022, la cimenterie CILAS à Biskra a été récompensée par le 1er Prix d’encouragement du « Trophée Export 2021 ». Un prix qui récompense les meilleures entreprises algériennes dans le domaine des exportations hors hydrocarbures pour l’exercice 2021.

Le Trophée Export 2021 a été décerné par un jury présidé par le WTCA et composé de représentants de la Direction générale des douanes, de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI), Association Nationale des Exportateurs Algériens [ANEXAL ], de la Confédération Algérienne du Patronat Citoyen [CAPC] en présence du Monsieur le Ministre du Commerce et de la Promotion des Exportations, le professeur Kamel REZIG, et le conseiller auprès du président de la République chargé  des affaires économiques, Monsieur Yacine OULD MOUSSA.

Au cours de l’année 2021, l’usine de CILAS a atteint son objectif de 0.9 Millions de tonnes d’exportation sur un bilan global du Groupe Lafarge Algérie qui dépasse les 2.6 Millions de tonnes. Le Groupe ambitionne d’exporter 3.5 Millions de tonnes d’ici la fin de l’année en cours, alors que l’ensemble de l’industrie pourrait dépasser les 10 Millions de tonnes.

Pour arriver à cela d’importants investissements ont été réalisé ou sont encore en cours:

  • La première plateforme logistique dédiée à l’exportation de clinker, en partenariat avec la Rail logistique, filiale du groupe SNTF,
  • Un chargeur automatique de navire [ Shiploader ] d’une capacité de 18 Kt/j mis à disposition du port de Djendjen pour les besoins de toute la filière ciment
  • Des docks et silos de stockage ciment en usines pour gérer plus de produits à l’export

Au-delà de la récompense honorifique, cette cérémonie a coïncidé avec une nouvelle opération d’exportation depuis le port de Djendjen, pour 44.000 Tonnes de ciment gris en vrac à destination de l’Amérique du nord. Il est à noter que c’est la cimenterie de Lafarge à Msila qui réalise cette opération.

« Il faut toutefois reconnaître que la chaîne logistique pour les exportations du ciment constitue un frein non négligeable à la performance de chargement, et causé l’immobilisation prolongée des navires [surestaries] : L’acheminement du ciment à partir des usines est également freiné par l’indisponibilité en nombre et en qualité de camions citernes, ainsi que par le manque de capacité de stockage importante [min 20kt] dans les ports. Ces stocks permettent de préparer la cargaison avant l’arrivée du navire pour accélérer son chargement, et de traiter simultanément de plusieurs opérations». souligne Nicolas GEORGE, Représentant du Groupe HOLCIM en Algérie.

« Lafarge Algérie est disponible pour trouver des solutions à ces enjeux en travaillant conjointement avec tous les intervenants, afin de faire de l’Algérie un acteur majeur du marché international et d’accélérer la diversification des revenus extérieurs hors hydrocarbure ». ajoute Nicolas GEORGE.