2021, les réserves de change préservées au prix d’un goulot économique (CEE)

2021, les réserves de change préservées au prix d’un goulot économique (CEE)

Les experts du café économique ont déroulé la trajectoire de l’activité en Algérie en 2021. Rien qui ne prête à la confiance pour la relance urgente en 2022.

L’Algérie a tout connu en 2021. Le décollage effrayant de l’inflation, la montée du chômage avec la faillite de 78 000 entreprises en deux ans, les pénuries successives et des plus essentielles. En contre poids, la vaccination a permis à l’économie mondiale de redémarrer malgré les mutations en nouveaux variants du Covid19. Conséquence, le redressement conséquent des cours du brut ont sauvé l’année et permis une croissance prévisionnelle de clôture à 3,1%. Un rebond du PIB qui demeure bas après la forte récession de 2020.

L’économie algérienne a gagné « un répit temporaire » en 2021 affirme la banque mondial dans un rapport annuel et évoque la montée de la pauvreté non financière. Polémique officielle. Commentaires des experts. Le CEE en vidéo c’est ici.