Des craintes d'une éventuelle récession aux USA font chuter les cours de pétrole

Des craintes d'une éventuelle récession aux USA font chuter les cours de pétrole

Les prix du pétrole poursuivent leur baisse pour la deuxième journée consécutive. De fortes craintes d’une récession cumulée aux efforts internationaux pour faire baisser le prix du brut, surtout pour faire baisser les prix des carburants dans un contexte d’inflation galopante.

 le baril du Brent de la mer du Nord pour des livraison en août prochain ont baissé de 0,69% pour se stabiliser à 110,97 dollars. Quant au baril de West Texas Intermediate (WTI) américain, pour des livraisons le même mois, a perdu quant à lui 0,80% et a atteint les 105,34 dollars.

Pour ce qui du Saharan Blend, il a perdu 4,27% ces dernière 24 heurs et se stabilise à 113,83 dollars le baril. Nous rappelons que le brut algérien a enregistré en début de semaine un record lorsque il a dépassé la barre des 130 dollars le baril.

Les expert estiment que « les prix du pétrole restent sous pression dans un contexte de craintes de récession », et rappellent que mercredi, les cours avaient chuté de plus de 6%, après que le président américain Joe Biden avait demandé au Congrès américain de suspendre pour trois mois une taxe fédérale sur les prix de l’essence, avant de limiter leurs pertes en fin de séance.

Selon les analystes, les craintes de récession augmentent clairement. Un épisode récessif aux États-Unis « est certainement une possibilité », a reconnu le président de la Réserve fédérale américaine (Fed) Jerome Powell lors de son audition annuelle devant une commission du Congrès.

Avec Agences