Commerce : l'UGCAA et l'APOCE appellent au gel des DAPS

Commerce : l'UGCAA et l'APOCE appellent au gel des DAPS

L’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA) et l’Organisation algérienne pour la protection et l’orientation des consommateurs (APOCE) appellent ce mercredi au gel des augmentations du droit additionnel provisoire de sauvegarde (DAPS) et à la révision de la liste des marchandises et des tarifs des redevances.

Dans un communiqué conjoint, l’UGCAA et l’APOCE indiquent que “la réalité du marché actuellement est caractérisé par la pandémie du Covid-19 et ses effets tangibles sur le pouvoir d’achat des consommateurs d’une part, et d’autre part, sur le secteur marchand et les emplois qu’il procure, notamment après examen de la liste actualisée des produits importés, soumis à l’augmentation du DAPS, pour y inclure 2 608 autre produits, ou la position dite du tarif douanier”.

Le deux organisation appellent à la révision de la liste des produits figurant dans la liste modifiée située au niveau du secrétariat général du gouvernement (formé dans le cadre de l’arrêté ministériel conjoint du 8 janvier 2018). Cette liste doit notamment être publiée dans le journal officiel.

Le communiqué conjoint précise que selon les déclarations du ministre du Commerce, “la liste des produits comprend des articles dont l’Algérie ne réaalise pas d’autosuffisance, “tels que le prêt-à-porter et le textile, qui ne couvrent que 20% des besoins du marché, et malgré cela, la taxe appliquée est de 30 %”.