Affaire Hamid Melzi et Bekhouche Allache: les auditions se poursuivent au tribunal Sidi M'hamed - Maghreb Emergent

Affaire Hamid Melzi et Bekhouche Allache: les auditions se poursuivent au tribunal Sidi M’hamed

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

Pour la seconde journée consécutives, le tribunal de Sidi M’hemed à Alger poursuit les auditions des accusés dans l’affaire de détournement de deniers publics et blanchiment d’argent, abus de fonction, conclusion de marchés contraires à la réglementation, dont le principal accusé est l’ancien directeur de la résidence d’Etat du Sahel depuis 1997, Hamid Melzi.

Selon l’agence officielle APS, les questions du juge ont porté sur l’entreprise « VitaJus » et sur les biens réels de Melzi qui s’est contenté de dire qu' »il n’était pas propriétaire de maison et disposait juste d’un seul véhicule ».

Dans le même dossier, l’ancien directeur général de l’accueil et des résidences officielles, Fouad Cherit a été auditionné sur « la réhabilitation de la résidence « Djenane el Mithak », dont les travaux ont été confiés au groupe chinois « King Young » qui n’a pas respecté les normes en vigueur et les délais de réalisation, en dépit des montants colossaux encaissés.

A son tour, l’ancien directeur général de la compagnie nationale Air Algérie, Bekhouche Allache a répondu aux questions liées à la réalisation du nouveau siège de la compagnie qui avait coûté des pertes en milliards de dinars au Trésor public, en sus du retard accusé sur le terrain. Des accusation lesquelles l’accusé a nié en affirmant avoir réussi depuis sa désignation à la tête de la compagnie « à récupérer le siège social et à l’annexer aux biens de l’Etat, après son exploitation par les privés »

Pour rappel, Hamid Melzi, ancien directeur général des résidences de l’état,  placé sous mandat de dépôt le mardi 07 mai 2019. Accusé initialement pour « atteinte à l’économie nationale et espionnage économique ».

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter