Air Algérie : des Boeing cloués au sol faute de leur coût élevé d’entretien

Air Algérie : des Boeing cloués au sol faute de leur coût élevé d’entretien

Les difficultés financières d’Air Algérie, dues à la crise sanitaire, continuent de compliquer le fonctionnement de l’entreprise publique. Selon un rapport du service de maintenance de la compagnie aérienne nationale, 6 appareils Boeing de nouvelle génération, risquent de rester cloués au sol, faute de couts élevés de leur entretien périodique.

Selon le quotidien « Echourouk », qui cite des sources proches d’Air Algérie, la date fixée pour la maintenance périodique des moteurs de ces Boeing 737/800, arrive à échéance, au moment où la compagnie nationale traverse une situation financière difficile.     

Ces appareils connus sous le nom NG (Nouvelle Génération), nécessitent une maintenance à l’étranger, dans des pays européens, selon la même source. Le coût d’un seul moteur de ces avions, qui disposent de deux moteurs par appareil, couterait, selon les sources de l’entreprise, plus de 5 millions de dollars par moteur. Ce qui couterait à Air Algérie, environ 60 millions de dollars pour l’entretien des 6 appareils.

Outre ces avions, 19 autres appareils de la flotte d’Air Algérie, qui comprend 25 Boeing 737/800 NG, n’ont pas encore atteint leurs dates d’entretien. Ce qui risque d’alourdir encore plus les factures de maintenance de la compagnie.

La difficulté pour Air Algérie, réside dans le manque de liquidités financières en raison de la crise sanitaire, qui a fortement réduit son activité malgré la reprise des vols internationaux vers certaines destinations, mais qui restent loin du rythme habituel, explique la même source.