Algérie : Ait Larbi appelle à des mesure plus fermes contre les corrompus - Maghreb Emergent

Algérie : Ait Larbi appelle à des mesure plus fermes contre les corrompus

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

Il réitéré son opposition à l’application de l’article 102 de la Constitution présenté comme une solution à la crise par le chef de l’Etat-major de l’ANP, Ahmed Gaïd Salah.

L’avocat et militant des droits de l’homme, Mokrane Ait Larbi a appelé ce vendredi 29 mars, à la création d’un Conseil présidentiel composé de trois personnalités nationales et d’un gouvernement de compétences qui se chargeront de réunir les conditions nécessaires pour la tenue d’élections présidentielles transparentes et ouvertes.

Il a également appelé à des mesures fermes à l’égard des personnes impliquées dans la corruption et les détournements des fonds publics. Des mesures qui vont de l’interdiction de quitter le territoire jusqu’à la saisi des biens mal acquis en Algérie et à l’étranger.

En outre, il veut faire du parti du Front de libération nationale (FLN) un patrimoine national commun à tous les Algériens.

Par la même occasion, il réitéré son opposition à l’application de l’article 102 de la Constitution présenté comme une solution à la crise par le chef de l’Etat-major de l’ANP, Ahmed Gaïd Salah. Pour lui, cette feuille de route va compliquer les choses davantage.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter