Algérie : l'Etat veut dynamiser l’investissement dans les Zones d'activités

Algérie : l'Etat veut dynamiser l’investissement dans les Zones d'activités

L’Etat veut créer un environnement favorable à l’investissement dans les zones d’activités industrielles. c’est l’objet de la déclaration faite ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des micro-entreprises, Nassim Diafat, en marge d’une visite de travail effectuée lundi à El-Oued.

Les services de l’Etat s’attellent à la création d’un environnement favorable à l’investissement pour les porteurs de projets, en tant qu’unique levier de dynamisation de l’appareil économique, susceptible de générer des ressources hors secteur des hydrocarbures, a affirmé le ministre délégué au premier jour d’une visite de travail et d’inspection dans la wilaya.

Il a ajouté, à ce propos, que le climat favorable à l’investissement ne peut être offert qu’à travers la création de nouvelles zones d’activités et l’aménagement de celles en cours de réalisation, à tout point de vue, notamment avec un raccordement aux divers réseaux (électricité, eau, assainissement et routes) pour permettre une bonne relance de l’investissement, surtout dans l’industrie.

Pour la création d’une économie alternative efficiente et concurrentielle à l’échelle internationale, dans le cadre de la vision de l’Algérie nouvelle, les pouvoirs publics attachent un grand intérêt aux PME, existantes ou en création, en tant que “cœur battant” de l’économie moderne à travers le monde, a souligné M. Diafat.

En vue d’atteindre cet objectif, à court et moyen termes, il appartient de dynamiser les volets de qualification, formation et accompagnement, seuls à même de hisser la PME au rang d’entreprise performante, a-t-il ajouté, avant d’appeler les jeunes à se rapprocher des dispositifs d’aide à l’emploi (ANSEJ, CNAC et ANGEM) pour concrétiser leurs projets de micro-entreprises et contribuer à la dynamique économique nationale et à la résorption du chômage.