Projets culturels : vers l'ouverture du partenariat aux investisseurs privés - Maghreb Emergent
176 Vues

Projets culturels : vers l’ouverture du partenariat aux investisseurs privés

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

Le ministère de la Culture veut ouvrir le champs aux investisseurs privés dans les domaines du cinéma, du théâtre et de la musique, dans le cadre d’un partenariat, a indiqué samedi la ministre de la Culture et des Arts, Malika Bendouda.

Selon la ministre, le partenaire privé est considéré comme « une porte pour la création d’une dynamique économique au service de la culture ».

Dans une déclaration à la presse en marge de sa visite à la wilaya d’Oran, Bendouda a souligné que l’investissement des privés est « un tournant aux niveaux économique et culturel », contribuant à la création culturelle, en sus des opportunités qu’il offre sur le plan économique (bénéfices, postes d’emploi, ..).

Mme Bendouda a inspecté le complexe de cinéma réalisé au niveau du centre commercial d’Es-Senia et s’est engagée à accompagner financièrement le projet dans le cadre d’un partenariat utile pour les deux parties.

Dans ce projet, les investisseurs se sont engagés, dans le cadre de la société « Gold Vision » à garantir la formation dans le domaine du cinéma et d’appliquer des tarifs réduits pur les étudiants, les élèves et les familles, de manière à permettre de promouvoir la culture cinématographique et son ancrage dans différentes couches de la société.

Ce complexe, qui comprend trois salles de 300, 200 et 100 places, sera lancé dans les prochains mois et les investisseurs ont promis la diffusion des derniers films internationaux à des prix raisonnables, alors que la ministre s’est engagée, pour sa part, de garantir la projection de films algériens dans cet espace, soulignant que le ministère a financé la production de pas mois de 30 films cinématographiques qui n’ont pas encore été projetés.

Malika Bendouda a indiqué que le film abordant la biographie du chahid Larbi Ben M’hidi sera projeté prochainement dans le cadre d’un programme tracé par le ministère et qui sera lancé le 13 mars en cours dans différentes régions du pays.

« Ouvrir le partenariat entre le ministère et les investisseurs privés »

D’autre part, la ministre a procédé à l’inauguration du théâtre privé « En-nemla » (La Fourmi) au niveau de l’hôtel « Liberté », estimant que le temps est venu pour ouvrir le partenariat entre le ministère et les investisseurs privés.

A noter que l’investisseur Mohamed Affane accompagne, avec le ministère de la Culture, un projet d’ouverture de salles de théâtre dans les hôtels dans différentes wilayas du pays, à l’instar de Tamanrasset et Aïn Temoiuchent.

Concernant les salles de cinéma relevant du ministère, Mme Bendouda a fait savoir que 80 salles ont été recensées au niveau national, qui seront ouvertes à l’investissement privé sur le plan de la gestion, notamment les jeunes qui bénéficient de crédits concernant la promotion de l’emploi, à condition qu’ils soient artistes ou qu’ils ont une formation dans le domaine du cinéma.

Avec Agence

Le direct du 113ème vendredi du Hirak

Le direct du 113ème vendredi du Hirak

Alger: La marche du 1er mai démarre en ce moment devant le CHU Mustapha. Bouira: Les premiers groupes de manifestants…
Résiliation du contrat avec la compagnie britannique : Sonatrach s’explique

Résiliation du contrat avec la compagnie britannique : Sonatrach s’explique

La compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach a réagi ce jeudi dans un communiqué, au sujet de la résiliation de son…
Industrie : signature d’un mémorandum d'entente pour économiser 30 % de la consommation énergétique

Industrie : signature d’un mémorandum d'entente pour économiser 30 % de la consommation énergétique

Le ministère de l’Industrie et celui de la Transition énergétique et des énergies renouvelables ont signé jeudi, un mémorandum d’entente,…