Algérie: Un programme de rationalisation de la consommation énergétique prévu avant la fin de l’année - Maghreb Emergent

Algérie: Un programme de rationalisation de la consommation énergétique prévu avant la fin de l’année

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

 

Le ministère de l’Intérieur a décidé l’ouverture de 48 écoles primaires utilisant des énergies renouvelables, à la prochaine rentrée.

 

Un programme de rationalisation de la consommation de l’énergie et de l’utilisation des énergies renouvelables destiné aux collectivités locales sera lancé au cours du deuxième semestre 2018, a annoncé ce samedi le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, Noureddine Bedoui.

Lors d’une intervention à l’occasion d’une rencontre placée sous le thème « les collectivités locales au cœur de la transition énergétique: défis et opportunités », M. Bedoui a affirmé que ce programme « ambitieux » contribuera à réduire le taux de consommation d’énergie au sein des administrations et  établissements publics relevant des collectivités et incitera ces derniers à l’utilisation des énergies renouvelables et la protection de l’environnement.

Ce programme qui s’étalera, dans une première phase, sur une période de trois ans, permettra selon le ministre, l’émergence d’un nouveau réseau d’entreprises économiques dans le domaine des énergies renouvelables. « Ce qui va permettre la création d’emplois pour les jeunes dans ce secteur (énergie renouvelable) qui représente l’avenir de notre économie nationale », a-t-il souligné.

Le ministre a insisté, dans son intervention, sur la nécessité d’une consommation rationnelle de l’énergie en raison de la situation financière difficile vécue actuellement par les collectivités locales. « Elles (les collectivités locales) ont besoin aujourd’hui plus que jamais, de se lancer dans la recherche de solutions alternatives pour réduire leurs dépenses budgétaires, en particulier celles liées à la consommation d’énergie », a fait savoir le ministre.

Dans cette même optique, le ministre de l’Intérieur a révélé le lancement d’une opération de remplacement des lampes classiques par d’autres de faible consommation, en plus de la généralisation de l’utilisation des panneaux solaires pour l’éclairage public, en particulier dans les wilayas du sud et des Hauts Plateaux ainsi que des régions isolées.

M. Bedoui a révélé aussi que son ministère a décidé, à l’occasion de la préparation de la prochaine rentrée scolaire, la mise en place de projets pilotes qui consistent à utiliser de l’énergie renouvelable au niveau de 48 écoles primaires. Une information déjà révélée par Maghreb Emergent dans une précédente édition.

Pour rappel, cette rencontre à laquelle a assisté aussi la ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Fatima Zahra Zarouati, a réuni plus de 700 participants représentant divers organismes et institutions publiques, ainsi que des experts dans les énergies renouvelables.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter