ANCA : Plus de 50 000 commerçants ont cessé leur activité depuis le début de la pandémie - Maghreb Emergent
249 Vues

ANCA : Plus de 50 000 commerçants ont cessé leur activité depuis le début de la pandémie

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

Plus de 50 000 commerçants et artisans ont mis la clé sous le paillasson depuis le début de la pandémie du Covid-19 en Algérie, selon le président de l’Association nationale des commerçants et artisans (ANCA), Hadj Tahar Boulenouar.

Les raisons qui ont poussé ces commerçants a cesser leur activité, selon Boulenouar, sont principalement liées aux pertes financières concédées, à la suite aux décisions de fermeture pour confinement, décidées par les pouvoir publics, afin de tenter de limiter la propagation du Coronavirus.

A lafaveur d’un passage à la radio nationale, le président de l’ANCA n’a pas nié qu’il s’agit là d’une pilule dure à avaler pour les commerçants, car elle « nuit » à leur activité. Mais il estime, en revanche, qu’elle est nécessaire en raison de la situation sanitaire difficile que traverse le pays.

Concernant les dernières décisions de limitation des heures de travail de certaines activités commerciales, le porte-parole des commerçants dira que cela vise à limiter les rassemblements dans les magasins et les espaces commerciaux. Il a appelé, à ce titre, les commerçants et artisans à les respecter scrupuleusement« car la période à venir sera difficile ».

D’autre part, Il a souligné que les commerçants doivent obliger les clients à adhérer à ces mesures dites barrières, pour préserver leurs santé.

Par ailleurs, Boulenouar a appelé les walis à adapter ces mesures selon les conditions qui prévalent dans la réalité et que les sanctions soient prises à titre individuel et non collectif. « Tout le monde ne devrait pas non plus être puni parce qu’un petit groupe de marchands n’a pas respecté les conditions de précaution », a souligné le président de l’Anca.

Soufflant le chaud et le froid, Boulenouar n’a pas manqué de saluer les supposées aides de l’Etat destinées aux personnels exerçant des activités commerciales, affectés par  les mesures exceptionnels visant à endiguer la propagation du Covid-19, en appelant le Gouvernement à maintenir ce mécanisme de soutien aux commerçants et artisans.

Carburants: suppression début octobre de l'essence super avec plomb

Carburants: suppression début octobre de l'essence super avec plomb

La suppression de la commercialisation de l’essence super avec plomb au niveau des stations-services interviendra au plus tard en début…

Coronavirus: 208 nouveaux cas, 131 guérisons et 6 décès

Deux cent huit (208) nouveaux cas confirmés de Coronavirus (Covid-19), 131 guérisons et 6 décès ont été enregistrés ces dernières…
Importation de véhicules neufs : la règle 49/51 abandonnée

Importation de véhicules neufs : la règle 49/51 abandonnée

Le gouvernement modifie les clauses du cahier des charges relatif aux concessionnaires automobiles. D’après des médias nationaux, le gouvernement prévoit…