Août, mois de vérité de la 5G en Algérie - Maghreb Emergent

Août, mois de vérité de la 5G en Algérie

Facebook
Twitter

Ce mois d’août est le mois de tous les espoirs pour la technologie 5G en Algérie.

Les opérateurs de téléphonie mobile ont eu, en effet, à rappeler tous les formidables évolutions qu’offrira la technologie 5G tant pour les consommateurs, dont le développement du débit et le développement de nouveaux services, que pour les opérateurs, en matière de développement de leur architecture réseau.

La visibilité nécessaire à la planification de l’investissement, l’exigence d’un cadre réglementaire adapté et d’un environnement concurrentiel sain sur l’ensemble de la chaîne de valeur du haut et du très haut débit, constituent le pré requis émis par les opérateurs alors que l’avènement de la 5G approche à grands pas.

L’opérateur public Mobilis avait pour sa part annoncé en juillet dernier, procéder, « dès août prochain à Alger », à l’installation, à titre expérimental, d’antennes de réseau 5G.

Rappelons que l’Algérie abrite depuis cet été son premier centre mixte d’innovation basé sur la technologie de la pré-5G. Fruit de la collaboration entre l’Agence nationale de promotion et de développement des parcs technologiques (ANPT) et la société chinoise ZTE, le premier centre mixte d’innovation sur la pré-5G a officiellement ouvert ses portes en Algérie le 23 juin 2020. Il est basé au Technoparc de Sidi Abdallah, à Alger.

Facebook
Twitter