Arrêt du GME par l’Algérie : le Maroc se tourne vers un autre fournisseur - Maghreb Emergent

Arrêt du GME par l’Algérie : le Maroc se tourne vers un autre fournisseur

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Après la décision d’Alger de ne pas reconduire le contrat du gazoduc Maghreb Europe (GME), desservant l’Espagne via le Maroc, le royaume chérifien signe un accord de fourniture de gaz avec une société britannique.

Ainsi, un accord de fourniture de gaz a été signé ce mardi, entre l’entreprise Sound Energy et l’établissement public marocain ONEE (Office national de l’électricité et de l’eau potable). Aux termes du nouveau contrat, Sound Energy, dont le siège est situé au Royaume-Uni, s’engage à produire et à livrer à l’ONEE jusqu’à 350 millions de mètres cubes de gaz naturel liquéfié par an, sur une durée de 10 ans.

Le gaz transitera par la partie marocaine du Gazoduc Maghreb Europe, ce qui devrait permettre le redémarrage de ce gazoduc traversant le Maroc et qui livrait le gaz algérien à la péninsule ibérique avant qu’Alger ne mette fin à son contrat, fin octobre.

Pour rappel, l’Algérie expédiait vers l’Espagne et le Portugal environ 10 milliards de mètres cubes de gaz naturel par an via le GME. En contrepartie du transit du gazoduc, Rabat recevait annuellement près d’un milliard de mètres cubes de gaz naturel, soit 97 % de ses besoins. Les livraisons de gaz algérien à l’Espagne se feront désormais exclusivement via le gazoduc sous-marin Medgaz lancé en 2011.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter