Assurances: Dans le rouge, Axa Algérie veut changer de stratégie - Maghreb Emergent

Assurances: Dans le rouge, Axa Algérie veut changer de stratégie

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

 

La filiale algérienne de l’assureur français Axa, qui avait enregistré un déficit de 604 millions de dinars en 2014 pour sa branche ‘’dommages’’ envisage de réorganiser ses agences pour des raisons de «proximité». Des fermetures d’agences et des «redéploiements» d’emplois sont à prévoir.

 

 

Star du Cac 40 à Paris et en queue du peloton des assureurs algériens, le géant des assurances Axa veut remédier à cette anomalie et a annoncé ‘’réfléchir’’ à un plan de redéploiement de ses agences sur le territoire algérien.  L’entreprise a en effet connu une hausse de 3,5% du cours de son action vendredi dernier après avoir annoncé un rehaussement de ses objectifs de distribution de dividende. À l’avenir, celle-ci s’inscrira dans une fourchette de 45 à 55% du résultat opérationnel courant, contre 40 à 50% jusqu’à présent. Classée 22e entreprise la plus innovante du monde par le Boston consulting group dans son édition de 2015, la multinationale française va devoir puiser dans cette créativité pour conquérir le marché algérien. En effet, la branche Axa dommages, sa principale branche en Algérie, a été la seule entreprise sur les 21 compagnies d’assurance du secteur algérien à être déficitaire en 2014.

Des agences fermées pour des raisons de «proximité»

Axa assurances, qui vient de racheter l’assureur égyptien CIL pour environ 92 millions d’euros, veut ainsi réorganiser sa filiale algérienne. Son réseau, qui compte 65 agences et 500 employés à travers l’Algérie devrait être réorganisé. «Il y a une réflexion en cours qui prévoit la fermeture de certaines agences et leur redéploiement», a indiqué le groupe. Des questions de «proximité» de certaines agences sont ainsi évoquées par Axa pour expliquer la fermeture prochaine de plusieurs succursales.  Des emplois sont également menacés même si l’entreprise assure que les employés des agences concernées seront réaffectés vers d’autres bureaux de son réseau en Algérie. Axa n’a cependant pas dévoilé le nombre d’agences concernées par cette réorientation stratégique. Entrée sur le marché algérien en décembre 2011, Axa Algérie est codétenue à hauteur de 36% par le Fonds National d’Investissements (FNI)  et à 15% par la Banque extérieure d’Algérie (BEA). Lors de son passage en septembre 2014 à la Radio M, la web radio de Maghrebemergent, Adelane Mecellem, le Dg d’Axa Algérie, avait notamment affirmé que ‘’nous sommes encore déficitaires depuis notre lancement, ce qui est normal et prévu dans notre business plan, mais nous prévoyons des résultats positifs en 2015 pour le segment assurance vie et en 2016 pour les dommages.’’ 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter