Attar : « Sonelgaz fera faillite si le Trésor public ne soutient pas les prix de l'électricité » - Maghreb Emergent

Attar : « Sonelgaz fera faillite si le Trésor public ne soutient pas les prix de l’électricité »

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Le ministre de l’Énergie, Abdelmadjid Attar, a affirmé ce lundi que la société publique Sonelgaz, aurait déjà fait faillite si le prix de l’électricité n’était pas soutenu par le l’Etat, en soulignant que cette énergie est toujours vendue à un prix subventionné par le Trésor public.

Selon le ministre de l’Energie, qui s’est exprimé au Forum de la radio nationale, la solution pour le groupe Sonalgaz réside dans le développement d’une nouvelle stratégie pour cette entreprise publique.

Tout en affirmant qu’il n’existe aucun problème dans la quantité de gaz ou d’électricité produite, Attar a affirmé que 78% de l’énergie consommée en Algérie ne crée pas de richesse.

Ce n’est pas la première fois que Attar s’exprime sur la situation de la compagnie nationale d’électricité. Dans une déclaration, peu après sa nomination à la tête du ministère de l’Energie, il a avait déclaré que «Sonelgaz est à genoux, elle vend à perte l’électricité » en affirmant que sans le soutien de l’Etat, « Sonelgaz déposerait son bilan ».

Rappelons que les créances de Sonelgaz ont triplé depuis 2019, en dépassant de 60 milliards de dinars dès juillet 2019 à 180 milliards en 2020. Un manque à gagner pour la compagnie publique partagé équitablement entre les entreprises et les particuliers.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter