Automobile: Les concessionnaires mettront pas moins de 24 marques sur le marché algérien - Maghreb Emergent

Automobile: Les concessionnaires mettront pas moins de 24 marques sur le marché algérien

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

Pour peu que le dossier automobile trouve enfin son épilogue dans les tous prochains jours, les concessionnaires élus à l’activité d’importation de véhicules neufs, pourront offrir plus de 24 marques automobiles, et autant de modèles différents aux Algériens. C’est ce qu’affirme Mourad Saadi, patron de Carvision.com qui est l’Invité Du Direct (IDD) sur Radio M.

Dans ce numéro de l’IDD, Mourad Saadi rappelle au préalable à El Kadi Ihssan que le véhicule est loin d’être un luxe en Algérie, où, les transports en commun peinent à offrir une qualité de service à la hauteur des attentes des utilisateurs. Il indique par ailleurs que les entreprises algériennes sont les premières à souffrir de la pénurie de véhicules neufs qui perdure depuis des années. « Les entreprises souffrent beaucoup en raison de la conjoncture particulière qui sévit depuis des années en Algérie. » Affirme-t-il en effet.  

A en croire Mourad Saadi, le nouveau cahier des charges, et l’annonce de la  réunion de la commission technique qui va sélectionner les concessionnaires, permettent d’espérer voire s’effectuer très prochainement les premières importations.   « Si cela se passe dans des délais raisonnables nous aurons des voitures dans quelques mois. » Indique ainsi Mourad Saadi qui s’interroge sur l’évolution du marché automobile en Algérie et qui a régressé de manière effarante. Les concessionnaires, du moins certains d’entre eux ont adapté leurs dossiers aux nouvelles exigences de la réglementation, mais attendent encore.

Si la mise en œuvre de cette commission intervient incessamment, les concessionnaires pourront alors prétendre à l’activité d’importation de véhicules neufs. » Indique Mourad Saadi qui évoque une douzaine de concessionnaires, dont chacun a la latitude de représenter deux marque ce qui se traduira par une offre de 24 marques, au minimum, aux algériens.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter