Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, a affirmé ce jeudi que le nombre des contaminés par le Covide-19 dans le milieu scolaire est estimé à 0,008 % chez les élèves et les enseignants.

Benbouzid qui intervenait en marge d’une rencontre à l’occasion de la célébration de la journée nationale de lutte contre la résistance aux antimicrobiens, a indiqué que “l’ouverture des écoles n’est pas la cause du nombre élevé des cas d’infections au virus”, et qu’il serait “impossible de fermer toutes les écoles”.

Le ministre a également affirmé que les services de son ministère sont en contact permanent avec ceux du ministère de l’Éducation, qui lui ont confirmé que « les cas de contamination au virus ne sont pas élevés dans le milieu des écoles ».

“Pour fermer une école”, poursuit le ministre, “il faut enregistrer un grand nombre de cas de contamination, en tenant compte du nombre général des cas parmi les enseignants et les élèves”. Il joute à ce sujet que « la décision de fermeture est étudiée au sein du Conseil scientifique chargé du suivi de la pandémie et relève d’une décision de chaque wilaya par les walis qui sont chargés de prendre la décision appropriée ».

Benbouzid a tenu à rappeler, par l’occasion, qu’un grand nombre d’enseignants ont contracté le virus en dehors de l’environnement scolaire. Il ajoute que le ministère étudie chaque cas séparément en fonction du taux d’infection dans chaque wilaya.

 544 total views,  4 views today