Bensalah réitère son appel à la tenue d'élections dans les délais

Bensalah réitère son appel à la tenue d’élections dans les délais

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Le Chef de l’Etat par intérim, Abdelkader Bensalah a appelé, lors d’une allocution télévisée diffusée ce dimanche 5 mai, le peuple algérien au dialogue et a réitéré l’impératif d’aller à des élections présidentielles dans les délais prévus.

Vu l’emballement de ces dernières heures avec l’arrestation de Saïd Bouteflika, Mohamed Mediène et Athmane Tartag, beaucoup s’attendaient à une abdication du Chef de l’Etat par intérim Abdelkader Bensalah aujourd’hui, d’autant que son discours avait été annoncé dès le matin.

Finalement grande sera la déception de ceux qui ont attendu l’heureuse nouvelle. Bien au contraire, Bensalah insiste pour que la prochaine élection présidentielle aie lieu comme prévu le 4 juillet prochain.

Abdelkader Bensalah préviens encore contre la menace que représentent certaines parties contre la volonté populaire. Il appelle aussi au dialogue, franc et consensuel, pour aboutir à l’organisation des prochaines élections. Pour lui, c’est au prochain Président élu qu’échouera la tâche d’assurer la transition et le changement.

« L’Etat s’engage à donner sa voix au peuple pour choisir son Président et assurer un changement politique souple et effectif » dira-t-il.

« Il n’y a que ce processus qui permettra au pays d’éviter le vide constitutionnel et politique et donc l’effondrement » a-t-il prévenu. Bensalah conclura son allocution en saluant le rôle de l’armée dans l’appuie de ce processus et de s’être placé aux cotés du peuple.

Il faudra simplement noter que ce discours, enregistré, verra sa transcription publiée par l’APS alors que Bensalah était encore à l’écran.

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter