Conformité des produits : neuf laboratoires seront prochainement accrédités   - Maghreb Emergent

Conformité des produits : neuf laboratoires seront prochainement accrédités  

Facebook
Twitter

l’Organisme algérien d’accréditation (ALGERAC), s’apprête a accréditer neuf laboratoires d’évaluation de la conformité des produits.

Selon le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezig, une demande a été introduite par ses services, auprès de cet organisme, « dans le cadre du développement des mécanismes de contrôle, en vue de l’octroi d’une accréditation pour l’évaluation de la conformité des produits, au profit de neuf laboratoires de contrôle de la qualité à travers le pays. Ces laboratoires s’ajouteront à huit autres actuellement accrédités », a indiqué le ministre dans une déclaration à la presse, en marge d’une visite de travail dans la wilaya.

Pour Rezig, tous les produits agréés par les laboratoires accrédités par ALGERAC, « se distinguent par leur qualité supérieure comparable aux produits internationaux ». Il a souligné au passage, « l’intérêt crucial accordé par le Gouvernement au développement des mécanismes de contrôle, notamment concernant la protection de la santé des consommateurs, et l’accompagnement des porteurs de projets pour exporter leurs produits ».

13 autres laboratoires attendus pour l’année prochaine

Par ailleurs, en plus du laboratoire de contrôle inauguré samedi, à Blida, un laboratoire similaire sera inauguré dans les prochains jours à Médéa.

Le ministre a signalé également, le renforcement du secteur durant l’année prochaine, avec 13 autres laboratoires, « ce qui portera leur nombre à 45 laboratoires, notamment, suite à la décision du Premier ministre portant levée de gel sur tous les projets », a-t-il informé.

Rezig a affirmé dans ce sens, la prise de toutes les mesures préventives nécessaires pour un été sans intoxications alimentaires. Ceci, « à travers la mobilisation des équipes de contrôle et le soutien de ces laboratoires, qui vont intensifier leur activité de contrôle même pendant les vacances, pour éviter tout accident d’intoxication alimentaire », a-t-il assuré.

Facebook
Twitter