Consommation d’alcool : Le Maghreb parmi les plus sobres au monde selon l’OMS - Maghreb Emergent

Consommation d’alcool : Le Maghreb parmi les plus sobres au monde selon l’OMS

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Les plus gros consommateurs d’alcool au Maghreb sont les Tunisiens avec 1,5 litre par habitant, suivi par les Algériens et les Marocains avec respectivement 1 litre et 0,9 litre. Les Libyens et les Mauritaniens se partagent la palme de la sobriété avec 0,1 litre chacun. L’Algérie, par contre, reste le plus grand marché de boissons alcoolisées.

 

Le rapport qui vient d’être publié par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) fait état d’une consommation d’alcool en légère croissance dans la région du Maghreb en 2010 comparativement à 2005. Les résultats de l’enquête  de l’OMS se déclinent suivant des indicateurs renseignant sur la consommation d’alcool chez les populations âgées de 15 ans et plus, les populations féminines et masculines, la consommation épisodique sévère, la prévalence de troubles liés à l’usage de l’alcool, la dépendance à l’alcool et les fractions attribuables à l’alcool pour les décès toutes causes confondues.

Ainsi, au Maghreb, la Tunisie tient toujours le haut du pavé avec 1,5 litre d’alcool pur par habitant en 2010. Une consommation moyenne en légère hausse puisque le tunisien consommait 1,4 litre en 2005. La Tunisie devance de peu l’Algérie où la consommation reste stable avec 1 litre et le Maroc qui enregistre une baisse sensible, passant de 1,5 à 0,9 litre. En Libye et en Mauritanie, on consomme 0,1 litre d’alcool pur par habitant. Par rapport à des régions comme l’Europe de l’Est où les Biélorusses ingurgitent 17,5 litres et compte tenu de la moyenne mondiale qui se situe à 6,2 litres, le Maghreb se compte parmi les régions les plus sobres au monde.  

L’Algérie, plus grand marché de boissons alcoolisées de la région

Suivant les données utilisées par les enquêteurs de l’OMS pour leurs calculs, on peut estimer la consommation en Tunisie où les âgés de 15 ans et plus représentent 77 % de la population, soit 8, 2 millions, s’élève ainsi à près de 123 000 hectolitres dont 68% en bières (50 grammes par litre, Ndlr), 28% en vins (entre 125 grammes par litre) et 4% en spiritueux (400 grammes par litre en moyenne). En Algérie où on compte 73 % de la population qui ont 15 ans et plus, soit 27 millions, la consommation totale est de l’ordre de 270 000 hectolitres dont 63 % en bières, 35 % en vins et 2% en autres diverses boissons. Le Maroc avec une population de plus de 15 ans estimée à  22,8 millions (72%), la quantité d’alcool pur consommée est de 228 000 hectolitres dont 44% en bières, 36% en vins et 20% en spiritueux.

Cela fait de l’Algérie le plus grand marché de la région avec 3,4 millions hectolitres de bières et 750 000 hectolitres de vins et  13 500 hectolitres de spiritueux. Vint ensuite le Maroc avec 1 millions hectolitres de bières, 650 000 hectolitres de vins et 115 000 hectolitres de spiritueux. La Tunisie, elle est troisième en termes de taille de marché avec 840 000 hectolitres de bières, 275 000 hectolitres de vins et 12 300 hectolitres de spiritueux. Les marchés libyens et mauritaniens sont négligeables. La consommation en Libye où vivent 4,3 millions personnes de plus de 15 ans (71% de la population) est estimée à 43 000 hectolitres d’alcool pur. Et elle est de 21 000 hectolitres en Mauritanie où 2,1 millions âmes ont plus de 15 ans (59% de la population). 

Les Algériennes, les plus buveuses des femmes de la région

Le rapport de l’OMS donne également des statistiques sur les populations des buveurs dans chaque pays, par sexe. Avec 8,5 litres d’alcool pur par femme buveuse, les Algériennes sont de loin les plus enclines à boire. Elles viennent presque à égalité avec les hommes qui boivent 11,8 litres d’alcool pur par buveur. Ce qui donne une moyenne pour les deux sexes de 10,9. Ce sont néanmoins les buveurs Tunisiens  qui ingurgitent le plus d’alcool avec une moyenne pour les deux sexes de 26,2 litres et dont les hommes détiennent le record maghrébin avec 35,1 litres. Les Tunisiennes ne boivent qu’un 1 litre. Au Maroc, les chiffres ne sont pas loin de ceux de la Tunisie.

La moyenne marocaine pour les deux sexes est de 17,1 litres et se décline ainsi : 22,1 pour les hommes buveurs et 3,2 pour les femmes buveuses.  Les voyants quant aux problèmes de santé publique ne sont pas au rouge. La prévalence des troubles liés à l’alcool est de 0,8 % en Algérie, 05% en Tunisie et 0,4% au Maroc. Celle de la dépendance à l’alcool est de 0,7 % en Algérie et 0,2 en Tunisie et au Maroc. Le taux de mortalité attribuable à l’alcool parmi toutes causes de décès confondues est de 0,9 % en Algérie, 1,1% au Maroc, 1,7 % en Tunisie et  négligeable en Libye et en Mauritanie.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter