“Il y a de l’espoir et le moment est venu de redoubler d’efforts pour lutter contre ce virus”, a déclaré vendredi Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), lors d’une conférence de presse virtuelle depuis Genève.

Pour lui, quel que soit le niveau de l’épidémie, les pays peuvent toujours renverser la situation, car “Il n’est jamais trop tard”. Et pour y arriver, cela passe par “une action à l’échelle de l’ensemble du gouvernement et de la société”.

Il a exhorté tous les pays à “s’efforcer d’éradiquer ce virus dès aujourd’hui avec les outils qui fonctionnent”.

Il a également encouragé tous les pays à tirer les leçons de la Thaïlande, de l’Afrique du Sud et de l’Indonésie dont les ministres de la santé ont participé à la conférence de presse, pour échanger des expériences vécues dans la lutte contre le COVID-19. “Ces trois pays ont réfléchi à un schéma directeur sur la manière dont les pays peuvent éliminer le COVID-19 et briser les chaînes de transmission”, a indiqué le chef de l’ONU.

“Nous pouvons sauver des vies et des moyens de subsistance et mettre fin ensemble à cette pandémie”, a-t-il souligné.

Selon le dernier bilan établi vendredi par l’OMS, plus de 48,5 millions de cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans le monde, dont plus de 1,23 million de décès.

 27 total views,  1 views today