Décès de Kamaleddine Fekhar, le FFS exige la vérité - Maghreb Emergent

Décès de Kamaleddine Fekhar, le FFS exige la vérité

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

Le Front des forces socialistes (FFS), exige justice et vérité sur le décès du militant des droits de l’homme et de la démocratie, Kamaleddine Fekhar. Pour le FFS, le défunt a été placé « arbitrairement » sous mandat dépôt par le tribunal de Ghardaia.

« Le FFS vient d’apprendre avec beaucoup de tristesse et de consternation le décès tragique du Dr Kamaleddine Fekhar, militant des droits de l’homme et de la démocratie. Ce décès survient après plusieurs semaines de détention abusive et arbitraire dans des conditions insoutenables et inhumaines », lit-on dans le communiqué du parti qui n’hésite pas à parler d’atteinte graves aux droits de la personne humaine.

« Le FFS n’a jamais cessé de dénoncer et de condamner ces atteintes graves aux droits de la personne humaine qui nous renseigne sur la nature dictatoriale des décideurs de ce pays. Le FFS exige justice et vérité et que toute la lumière soit faite sur les circonstances de ce décès », indique le plus vieux parti de l’opposition.

Par ailleurs, le FFS exige la libération immédiate des autres détenus d’opinion qui croupissent d’une manière illégale et despotique dans les geôles de la mort.

En outre, le FFS exige des vrais décideurs de ce pays de prendre rapidement des mesures d’apaisement dont la libération immédiate des détenus d’opinion afin d’éviter au pays de s’enliser dans des scénarios chaotiques.

Pour rappel, la victime a milité au FFS pendant des années, avant de démissionner en 2010 suite à des divergences avec le Premier secrétaire du parti à l’époque, Karim Tabbou.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter