Demande mondiale de pétrole : l'OPEP prévoit une baisse en cette fin d'année - Maghreb Emergent

Demande mondiale de pétrole : l’OPEP prévoit une baisse en cette fin d’année

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a revu, ce jeudi 11 novembre, ses prévision de la demande mondiale de pétrole à la Baisse pour 2022 à cause de l’augmentation des prix de l’énergie partout dans le monde, alors que les prévisions précédentes ont été tout à fait le contraire.

Effectivement, selon le rapport mensuel de l’OPEP, rapporté par l’agence Reuters, il était attendu que la demande mondiale de pétrole atteigne en moyenne de 99,49 millions de barils par jour au quatrième trimestre 2021, en baisse de 330 000 barils par jour par rapport aux prévisions du mois dernier.

Pourtant, le rapport de l’OPEP prévoyait une croissance de la demande allant d’environ 160 000 barils à 5,7 millions de barils par jour cette année, mais les réajustements qui font que la demande de brut de l’Inde et de la Chine au troisième trimestre de cette année ont reculé de plus ce qui était prévu.

En revanche, pour 2022, le même rapport prévoit un retour de la demande vers celui 2020, c’est-à-dire, une augmentation de La demande mondiale atteindra 100,6 millions de barils par jour l’année prochaine, soit une augmentation de 500 000 barils par rapport aux niveaux de 2019, pour atteindre les 100,6 millions de barils par jour.

Pour ce qui est de la croissance de la demande sur le pétrole brut, L’OPEP a révisé également ses prévision et prévoit une réduction de 100 000 barils par jour de moins, par rapport à ce qui était prévu en octobre. Donc, les prévisions s »attendent à ce que la demande augmente durant ce 4ème trimestre pour atteindre 27,6 millions de barils par jour.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter