Energie solaire : Sonatrach et Eni inaugurent le "Solar Lab" et lancent le projet "BRN 2"

Energie solaire : Sonatrach et Eni inaugurent le "Solar Lab" et lancent le projet "BRN 2"

Le partenariat entre le groupe Sonatrach et l’italien Eni, dans le développement des énergies renouvelables, se renforce. Les deux groupes ont procédé ce jeudi, à l’inauguration d’un laboratoire solaire « Solar Lab » et le lancement du projet de la 2e centrale solaire à Bir Rbaâ Nord, dans le bassin de Berkine (Ouragla).

La cérémonie de lancement de ces projets de partenariat a été conduite par le PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar et du PDG d’Eni, Claudio Descalzi, en présence de la présidente d’Eni, Lucia Calvosa, ainsi que les cadres dirigeants de Sonatrach et les membres du conseil d’administration du Groupe Eni.

Le laboratoire « Solar Lab » vise à « tester différents types de panneaux photovoltaïques dans un environnement caractérisé par des niveaux de rayonnement solaire très élevés » a indiqué un communiqué de la compagnie nationale des hydrocarbures.

Ce laboratoire œuvrera, selon la même source, à « la collecte et à l’analyse des données en vue d’atteindre le meilleur niveau de performance technologique dans ce domaine », ajoutant qu’il sera ouvert aux universités et institutions publiques à des fins de recherche ».

Pour Sonatrach, le laboratoire revêt « une importance stratégique en matière de promotion et de développement des énergies renouvelables en Algérie ».

La production de 10 mégawatts supplémentaires d’énergie électrique

S’agissant de la réalisation de la centrale photovoltaïque « BRN 2 », elle sera construite à proximité de la première centrale photovoltaïque « BRN1 », inaugurée en 2018, a fait savoir le communiqué.

Cette centrale vise à exploiter le potentiel élevé en énergie solaire dont bénéficie cette région et sera reliée à la première centrale photovoltaïque « BRN 1 ».

Elle permettra de contribuer à alimenter les installations de Bir Rbaâ Nord en produisant 10 mégawatts supplémentaires d’énergie électrique.

En plus de ces deux centrales photovoltaïques, il est prévu la réalisation d’une troisième centrale au niveau du site de production de Menzel Lejmat Est (MLE), dans le bassin de Berkine, a ajouté Sonatrach assurant que le début des travaux de cette installation est programmé pour 2023, en partenariat avec Eni.

« Sonatrach œuvre, à travers la mise en place de ces projets de développement, à renforcer la production nationale d’énergie solaire renouvelable et de diversifier ainsi les sources d’énergie dans l’objectif de réduire l’empreinte carbone résultant de ses activités », a-t-elle souligné.

Par ailleurs, le lancement de ces projets a coïncidé, selon le communiqué, avec l’organisation de la réunion du conseil d’administration du Groupe Eni, qui s’est tenue cette année au niveau de la région de Bir Rbaâ Nord, le 16 novembre dernier, ce qui reflète, selon le communiqué, « l’importance stratégique que le partenariat Sonatrach-Eni accorde au développement des énergies renouvelables » et que « cet événement marque également l’excellence du niveau de coopération entre l’Algérie et l’Italie ».

Avec APS