Exportations de gaz : l’Algérie demeure le principal fournisseur de l'Espagne

Exportations de gaz : l’Algérie demeure le principal fournisseur de l'Espagne

Pour le deuxième mois consécutif, l’Algérie maintient sa position à la tête des fournisseurs de gaz naturel de l’Espagne. Elle a devancé les États-Unis qui ont été longtemps classés à la tête de liste.

Selon des statistiques publiées par des médias espagnols, l’Algérie est le principal fournisseur de gaz naturel de l’Espagne pour le mois d’octobre, alors que les deux pays sont depuis plusieurs mois, sous tensions diplomatiques.

Les mêmes sources ont révélé que le gazoduc qui achemine le gaz de l’Algérie vers Madrid, a pompé au cours du mois d’octobre l’équivalent d’un cinquième du gaz consommé par l’Espagne.

En chiffres, les données du dernier bulletin statistique Enagás, ont montré que les importations de gaz en provenance d’Algérie constituent 21,2% de l’ensemble des quantités. Ce qui classe l’Algérie en tête des pays fournisseurs de gaz pour l’Espagne.

En revanche, les ventes de gaz des États-Unis, arrivent en deuxième place après l’Algérie, avec 17,2 %. En plus de ces statistiques, s’ajoute les quantités de gaz qui arrivent  de l’Atlantique, via des méthaniers, ce qui fait atteindre le volume des importations de gaz de l’Espagne en 2022, à près de 30% du total des quantités.

En septembre dernier, l’Algérie avait repris la première place des fournisseurs de gaz naturel de l’Espagne, au détriment des États-Unis, qui étaient devenus le premier fournisseur du pays depuis janvier dernier.

Rappelons que le groupe gazier espagnol, Naturgy avait conclu un accord avec la société nationale Sonatrach, pour revoir le prix de ses contrats d’approvisionnement en gaz naturel depuis l’Algérie qui affecte rétroactivement les volumes fournis cette année.