Exportations : l'Algérie parmi les principaux fournisseurs de la Mauritanie - Maghreb Emergent

Exportations : l’Algérie parmi les principaux fournisseurs de la Mauritanie

691 Vues
Maghreb Emergent
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

L’Algérie est l’un des principaux fournisseurs de la Mauritanie, du fait que les importations mauritaniennes de produits algériens représentent 20 % du total des importations de ce pays à partir de l’Afrique, a indiqué mardi le directeur général du Commerce extérieur au ministère du Commerce, Khaled Bouchlaghem.

Ces exportations algériennes concernent les produits agroalimentaires portés notamment par le sucre, les dattes, préparations de sauces. Aussi, les produits industriels tels que les produits plastiques, le ciment ainsi que les produits d’emballage et d’hygiène, a fait savoir le responsable du ministère.

A ce titre, Bouchlaghem a ajouté que l’Algérie est en mesure de porter en 2021 ses exportations jusqu’à 50 millions de dollars vers la Mauritanie, voire même de dépasser les 53 millions de dollars réalisés en 2017.

« A titre d’exemple, nos exportations vers la Mauritanie ont enregistré une hausse de 100 % durant le troisième trimestre 2020 (juillet à septembre) par rapport à la même période de 2019, atteignant près de 9 millions de dollars », a-t-il fait savoir.

Le même responsable a estimé que les chiffres de 2021 poursuivront leur tendance haussière suite à l’entrée en vigueur de la Zone de libre-échange continental le africaine (Zlecaf), introduisant la libéralisation progressive des tarifs douaniers et la réduction des barrières non tarifaires.

« Ce qu’a contribué davantage au développement des échanges commerciaux entre les deux pays, la base logistique de Tindouf inaugurée en 2019 soutenant ainsi le programme du Gouvernement visant à renforcer les relations commerciales avec la Mauritanie ainsi qu’avec les pays de l’Afrique de l’Ouest », a souligné le DG du ministère du Commerce.

Il a en outre rappelé que l’organisation de la Foire des produits algériens à Nouakchott en 2018 a également contribué à donner un nouvel élan aux relations commerciales entre les deux pays.