Finance islamique : les banques se préparent pour la reprise du marché automobile

Finance islamique : les banques se préparent pour la reprise du marché automobile

Les annonces de la reprise du marché automobile en Algérie, à travers la relance des usines de montage, a poussé les autres secteurs à se préparer. C’est le cas des guichets islamiques au niveau des banques.

En marge de la 7ème édition du forum algérien de la finance islamique (FAFI), qui s’est tenu ce mardi à Alger, le directeur général d’Al Salam Banque, Nacer Hadar, a affirmé que sa banque relancera prochainement les produits de financement pour l’achat des véhicules par les particuliers ».

Nacer Hadar a expliqué que la banque privée est connue par un produit de financement différent à la méthode traditionnelle, qui est « la vente Mourabaha ». « le retour des véhicules montés localement, seul produit autorisé par les autorités, à l’achat d’un nombre voitures auprès des usines et les revendre au cas par cas, avec facilités aux particuliers selon le classement (El awal bil awal) ».

Il a assuré que le retour de ces usines permettra de relancer ces crédits, mais entre temps, « nous avons mis à disposition des particuliers des financements pour l’achat des motocycles, surtout à travers la plateforme de facilité (Ettayssir) électronique »