Ihsane El Kadi, Khaled Drareni et Karim Tabbou relâchés tard dans la nuit - Maghreb Emergent

Ihsane El Kadi, Khaled Drareni et Karim Tabbou relâchés tard dans la nuit

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

Les journalistes Ihsane El Kadi, directeur de Radio M et Maghreb Emergent, et Khaled Drareni, directeur de Kasbah Tribune, ainsi que le militant politique Karim Tabbou, ont été relâchés tard dans la nuit de ce vendredi à samedi, du lieu de leur détention par la Direction générale de la sécurité intérieur (DGSI).

Interpellés jeudi 10 juin, en fin d’après-midi, à Alger par des éléments de la DGSI, les deux journaliste et le militant ont été reconduit à la caserne « Antar » où ils ont passé plus de 24 heures en détention injustifiée.

Rappelons que Ihsane El Kadi est placé depuis le 18 mai passé, sous contrôle judiciaire, par le juge d’instruction du tribunal de Sidi M’hamed et confirmé le six juin passé par la chambre d’accusation de la Cour d’Alger. Il est poursuivi, suite à une plainte déposée par le ministre de la Communication, Amar Belhimer, pour « atteinte à la sécurité et l’intégrité de l’unité nationale » et « publications qui nuisent à l’intérêt national » et ce, suite à un article publié, le 23 mars 2021, sur le site de Radio M.

Khaled Drareni animateur de l’émission phare de Radio M, le Café Presse Politique, a été libéré provisoirement le 19 février dernier, dans la foulée des décisions présidentielles d’élargissement des détenus du Hirak pour une soixantaine de personnes. Il avait été condamné à deux ans de prison en septembre dernier pour « incitation à attroupement non armé » et « atteinte à l’unité nationale ».

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter