Industrie : le nouveau ministre Mouhamed Bacha veut réorganiser le secteur - Maghreb Emergent
414 Vues

Industrie : le nouveau ministre Mouhamed Bacha veut réorganiser le secteur

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

Lors de la prise des fonctions du successeur de Ferhat Ait Ali, le nouveau ministre de l’Industrie, Mohamed Bacha, veut réorganiser et restructurer le secteur, afin d’éviter de tomber dans le piège de « l’énigme » du dossier automobile.

Le nouveau ministre a déclaré ce lundi, lors de la cérémonie de passation de consignes et d’installation, que « la tâche est nouvelle et que l’attente est plus grande ».

« Nous devons intensifier nos efforts et poursuivre ce que mon prédécesseur a commencé, réorganiser et restructurer le secteur et mettre ainsi, tous les systèmes industriels en route », a-t-il affirmé.

« En assurant vouloir remettre l’industrie sur la bonne voie », Bacha note que les défis sont grands, de nature technologique, économique et commerciale dans un monde en mutation.

Il a souligné la nécessité d’intensifier les efforts et de les placer dans un cadre rationnel et planifié, fondé sur des objectifs, en expliquant que « la diversification de l’économie ne peut se faire qu’en diversifiant notre industrie et en la rendant compétitive dans l’intérêt du pays ».

Concernant le dossier des importations, le nouveau ministre souligne la nécessité d’en réduire la facture, sur la base d’une maîtrise de la production.

Suivre en direct l'actualité du vendredi 107 du Hirak

Suivre en direct l'actualité du vendredi 107 du Hirak

Tizi Ouzou La marche démarre dans le calme après le retrait de la police. Bejaia Début du rassemblement devant la…

Le pape François entame une visite de 4 jours en Irak

Le pape François est arrivé vendredi à Bagdad pour débuter une visite de quatre jours en Irak, la première d’un…
L’Algérie se dirige vers l'autosuffisance en fer à l'horizon 2025 (ministre)

L’Algérie se dirige vers l'autosuffisance en fer à l'horizon 2025 (ministre)

L’Algérie pourra renoncer à l’importation du fer en 2025, grâce au projet de Gara Djebilet, avec la possibilité de s’orienter…