Investissements : Tebboune a-t-il cherché à tacler Rebrab ? - Maghreb Emergent

Investissements : Tebboune a-t-il cherché à tacler Rebrab ?

Facebook
Twitter

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a déclaré, vendredi, lors de sa rencontre périodique avec des représentants de la presse nationale, que « des investisseurs algériens qui possèdent des capitaux importants ont préféré investir dans d’autres pays où ils créent de la valeur ajoutée et des emplois avec des fonds provenant de l’Algérie« .

Le chef de l’Etat a souligné que « l’investissement en Algérie doit être se faire selon le besoin du pays et la priorité est accordée aux opérateurs locaux ».

Pour rappel, le patron du groupe Cevital, homme d’affaires et première fortune du pays, Issad Rebrab, est l’un des rares voire le seul opérateur économique à investir dans des pays étranger, notamment en France, où il a racheté certaines entreprises qui étaient en difficulté ou en faillite, mais également au Maroc.

Interrogé sur le suivi des projets de développement confié au directeur de cabinet de la Présidence de la République, le Chef de l’Etat a rappelé que le dossier économique faisait partie de son programme, ajoutant que « la majorité des citoyens conviennent de la justesse des décisions qui hélas ne sont pas appliquées ». « Des parties entravent la mise en œuvre de ces décisions », a-t-il fait remarquer.

Relevant que la non application des décisions qu’il a prises a entraîné la révocation de walis et de ministres, le chef de l’Etat a indiqué que le dernier remaniement ministériel est intervenu dans ce sens (non application des décisions).

Facebook
Twitter