La Coordination des militaires à la retraite rejette les présidentielles du 4 juillet - Maghreb Emergent

La Coordination des militaires à la retraite rejette les présidentielles du 4 juillet

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

La Coordination nationale des militaires à la retraite, les blessés, les radiés et les ayants droits joint sa voix à celles qui rejettent les élections présidentielles prévues le 4 juillet prochain.

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, le Coordinateur national de cette organisation, Aziz Saidi a affirmé que les militaires à la retraite suivent le peuple qui a exprimé clairement son opposition à l’organisation des élections présidentielles, le 4 juillet prochain. Pour Saidi, les candidats à cette élection sont « des assoiffés du pouvoir ».

En outre, Saidi s’est démarqué des actions que mènent certains anciens militaires dans les rues pour soutenir l’institution militaire à sa tête le chef de l’Etat-major de l’ANP, Ahmed Gaid Salah. « La coordination n’a programmé aucune action à Alger le jeudi 16 mai », a-t-il déclaré avant d’appeler tous les membres de sa coordination à ne pas participer à la collecte des signatures au profit de candidats à la candidature. « Ne collectez de signatures au profit de personne », a-t-il exhorté.

Avec cette sortie, le front des opposants aux solutions constitutionnelles s’élargit.

Notons que près de 200 militaires à la retraite ont tenu jeudi matin, un rassemblement devant la Grande poste, à Alger, pour exprimer leur soutien à l’institution militaire et à ses solutions de sortie de crise. Un ancien militaire a même proféré des menaces de mort à l’égard de l’opposant politique, Karim Tabbou. Un dérapage qui a soulevé un tollé sur les réseaux sociaux.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter