La Fondation Alstom soutient le projet "GEAR UP" en Algérie (Communiqué) - Maghreb Emergent

La Fondation Alstom soutient le projet « GEAR UP » en Algérie (Communiqué)

Facebook
Twitter

195 jeunes désavantagés, dont 50% de femmes, vont bénéficier de formations sur mesure et un accès à des opportunités d’emploi dans l’économie verte.

 La Fondation Alstom soutient le projet « GEAR UP » en Algérie de l’organisation Education For Employment (EFE), qui vise à accroitre l’économie verte en développant le potentiel de jeunes algériens.

L’objectif est d’améliorer l’inclusion socio-économique de 195 jeunes Algériens désavantagés dont 50% de femmes. Le projet adopte une méthode d’apprentissage mixte axée sur le marché, en offrant des formations sur mesures, liées aux opportunités actuelles et émergeantes dans l’économie verte. EFE permet un accès à l’emploi par le biais de formations en ligne, notamment dans l’économie verte, dont 56 800 jeunes de la région MENA (Middle East North Africa) ont déjà pu en bénéficier. Ces formations sont accompagnées d’activités de bénévolat, afin de sensibiliser les jeunes aux questions environnementales.  

EFE Europe est présente en Algérie depuis 2015 ; elle a formé plus de 1600 jeunes qui ont acquis des compétences à travers des formations en entreprenariat. Parmi les lauréats des programmes de formation-insertion, environ 700 jeunes sont employés chez des partenaires d’EFE Algérie.

La fondation Alstom est active en Algérie depuis plusieurs années.

Actuellement, le Conseil de la Fondation a sélectionné 38 projets à travers 24 pays différents, soit 9 projets de plus par rapport à l’an dernier. Cette nouvelle sélection portera à 275 le nombre de projets soutenus par la Fondation dans toutes les régions du monde depuis sa création en 2007.

Le nombre de projets soumis et sélectionnés confirment l’engouement des collaboratrices et collaborateurs d’Alstom pour les œuvres caritatives et le soutien aux communautés locales

« Il y a eu un grand élan de la part des ONG et des collaborateurs d’Alstom cette année qui s’est traduit par un nombre record de projets soumis. Si le cycle 2020 a surtout été marqué par la pandémieCOVID-19, 2021 se distingue comme l’année où beaucoup de nouveaux collègues nous ont rejoints et montrent déjà leur envie de prendre part à de justes causes. En grandissant, le nouvel Alstom a augmenté le budget de la Fondation à 2,2 millions d’euros, ce qui a permis de sélectionner un plus grand nombre de projets et d’inclure plusieurs nouveaux pays. Je suis ravie de constater cet engagement en faveur des communautés dans autant de lieux de vie et de travail différents, » a déclaré Anne-Cécile Barbier, Secrétaire Générale de la Fondation Alstom.

Facebook
Twitter