"La situation politique a fait régresser de 85% l’activité hôtelière en Algérie" (responsable) - Maghreb Emergent

« La situation politique a fait régresser de 85% l’activité hôtelière en Algérie » (responsable)

Facebook
Twitter

La situation politique qui prévaut en Algérie depuis trois mois déjà, a fait régresser l’activité hôtelière de 85%  par rapport à la même période de l’année dernière, a indiqué le P-DG du groupe HTT (Hôtellerie, Tourisme, Thermalisme), Lazhar Bounafaa.

Pour Bounafaa, intervenant ce jeudi sur les ondes de la radio nationale, la situation devient difficile à gérer pour les hôtels, que ce soit pour le secteur public ou privé, en termes de capacités nationales.

Selon le P-DG du groupe HTT, les hôtels enregistrent beaucoup d’annulations de réservations en ce qui concerne des événements économiques à cause de la situation politique du pays.

« Toutes les rencontres prévues jusqu’à fin décembre de l’année en cours ont été annulées », a affirmé Bounaffa en citant  le cas d’un grand hôtel à Tlemcen qui, « depuis un mois, a fait zéro client ».

 Par ailleurs, Lazhar Bounafaa a reconnu que malgré le retard accusé dans le secteur du tourisme et le manque à gagner enregistré, la part du secteur dans le BIP (Produit intérieur brut) est estimée aujourd’hui à 2,5%, alors qu’elle était de 0,8% trois années auparavant.

Facebook
Twitter