LafargeHolcim Algérie dresse son bilan 2016 et annonce ses objectifs pour 2017 - Maghreb Emergent
50 Vues

LafargeHolcim Algérie dresse son bilan 2016 et annonce ses objectifs pour 2017

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

L’année 2016 a été, pour le groupe, une année de croissance durant laquelle il aura renforcé sa capacité de production et son réseau de vente Batistore. Selon son responsable des relations publiques, Serge Dubois, il « est le plus gros investisseur hors hydrocarbure en Algérie ». Les chiffres qu’il a avancés font état d’investissements structurants à hauteur de 16 milliards de dinars, et d’une production de ciment atteint les 11,5 millions tonnes par an.

 

L’Algérie est un marché d’importance stratégique pour le groupe LafargeHolcim. Selon Serge Dubois, directeur des Relations publiques, qui s’exprimait lors d’une rencontre presse aujourd’hui à Alger, « Lafarge Algérie a tenu ses promesses durant l’année 2016 » et le géant de la cimenterie entame l’année en cours par une feuille de route marquée par l’innovation et des projets d’exportation.

L’année 2016 a été, pour Lafarge Algérie, une année de croissance durant laquelle il aura renforcé sa capacité de production et son réseau de vente Batistore. Lafarge Algérie, a indiqué M. Dubois, « est le plus gros investisseur hors hydrocarbure en Algérie ». Les chiffres qu’il a avancés font état d’investissements structurants à hauteur de 16 milliards de dinars, et d’une production de ciment atteint les 11,5 millions tonnes par an. Les Batistores, magasins de vente de matériaux de construction, sont à ce jour au nombre de 10, implantés dans différentes villes. Pour 2017, Lafarge Algérie promet de renforcer ce réseau à hauteur de 50 points de vente.

 L’Usine de Cilas Biskra -dont le groupe industriel Souakri est partenaire à 51%- est l’unité de production de taille pour ce groupe international. « Nous avons installé le plus grand broyeur vertical au monde », souligne Serge Dubois. Cette usine a une capacité de production de 2,7 million de tonnes par an.

L’innovation et cap sur la réhabilitation des tronçons routiers

Lors de leur rencontre, aujourd’hui, avec la presse nationale, les responsables de Lafarge Algérie ont mis l’accent sur les solutions innovantes pour réhabiliter les routes abimées. Des solutions « vertes », respectueuses de l’environnement et « moins coûteuse », ont-ils assuré. Il ressort que le cap 2017 est mis sur ce créneau, sachant que le réseau routier national est marqué par « des points noirs » à l’instar du tronçon de l’autoroute Est-Ouest au niveau de Bouira.

Les solutions en question consistent à traiter les sols en place en utilisant moins de remblais et de granulats. Le responsable du pôle innovation, Hakim Oumachiche a détaillé ces multiples solutions en mettant l’accent sur le fait que Lafarge Algérie opte à utiliser le béton en substitution au bitume qui est importé.

S’agissant de l’exportation, Lafarge Algérie ambitionne de viser les marchés de l’Afrique de l’Ouest vu la demande importante en matière de ciment et clinker exprimé par ces marchés. Cependant, Serge Dubois affirme que son entreprise s’inscrit dans la politique publique de promouvoir l’exportation mais qu’il faudra renforcer les capacités les logistique à cette fin.

 

Les femmes luttent pour leurs droits : vers une Algérie féminine et insoumise !?

Les femmes luttent pour leurs droits : vers une Algérie féminine et insoumise !?

Unies dans leur combat, les femmes algériennes veulent bousculer un ordre préétabli qui n’a que trop duré ! Plusieurs centaines…
En dépit de la hausse des cours : l’Algérie continue de s’approvisionner en blé

En dépit de la hausse des cours : l’Algérie continue de s’approvisionner en blé

Les prix du blé ont rebondi lundi, à la veille de la publication du rapport mensuel du ministère américain de…

Algérie-Cour d'Alger: le directeur de la chaîne Ennahar Anis Rahmani condamné à 3 ans de prison ferme

La Cour d’Alger a condamné, lundi, à 3 ans de prison ferme assortis d’une amende de 50.000 da, le président…