L'Algérie parviendra en 2021/2022 à équilibrer sa balance des paiements selon Tebboune - Maghreb Emergent
1 515 Vues

L’Algérie parviendra en 2021/2022 à équilibrer sa balance des paiements selon Tebboune

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a affirmé, dimanche soir, que l’Algérie parviendra, pendant l’année en cours ou au plus tard l’année prochaine, à un équilibre de sa balance des paiements, grâce à la politique de maîtrise des importations et de l’encouragement des exportations hors-hydrocarbures.

Lors de sa rencontre périodique avec les médias nationaux (Echourouk et l’Expression), le Président Tebboune a indiqué que l’Algérie a réussi, en 2020, à réduire les importations de 10 milliards USD par rapport à 2019, en dépit de la pandémie et ce,  » grâce à la production, à la maîtrise de la surfacturation et à l’application d’un contrôle plus sérieux de certains services ».

« Nous avons réalisé tout ça sans créer un déficit ou une pénurie », s’en est-t-il réjoui.

Pendant l’année en cours, M. Tebboune a fait état, à titre d’exemple, d’un travail en cours en vue d’épargner 800 millions USD à 1 milliard USD dans les importations des médicaments, grâce à l’industrie pharmaceutique locale, ainsi que 500 millions USD qui seront épargnés dans les importations du blé qui ne dépasseront pas 400 ou 500 millions USD.

Pour ce qui est du renforcement des exportations hors-hydrocarbures, M. Tebboune a réaffirmé l’attachement de l’Etat à cet objectif, faisant état de la programmation de l’exportation de 400 millions USD de médicaments courant 2021.

« Si nous parvenons à 4 Mds USD d’exportations hors-hydrocarbures, nous en seront heureux, car pendant les 25 dernières années, nous ne dépassions pas 2 mds USD ». 

« Et si nous nous lançons dans l’industrie de transformation à l’image du projet de Ghar Djbilet, nous pourront facilement dépasser ce chiffre », a-t-il poursuivi, rappelant l’importance du marché africain dans l’aboutissement de cette démarche.

S’agissant du taux d’avancement du plan de relance économique, le Président Tebboune a affirmé « la relance a commencé dans plusieurs secteurs » dont la filière du montage qui sera reconstruite « sur de nouvelles bases », outre l’agriculture dont la production dépassera 25 mds de dollars ainsi que les secteurs des petites et moyennes entreprises et les start-ups.

Avec APS

Le direct du 113ème vendredi du Hirak

Le direct du 113ème vendredi du Hirak

Alger : Les manifestants encerclent le commissariat du 6eme au niveau de la rue Didouche Mourad, pour libérer des manifestants…
Résiliation du contrat avec la compagnie britannique : Sonatrach s’explique

Résiliation du contrat avec la compagnie britannique : Sonatrach s’explique

La compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach a réagi ce jeudi dans un communiqué, au sujet de la résiliation de son…
Industrie : signature d’un mémorandum d'entente pour économiser 30 % de la consommation énergétique

Industrie : signature d’un mémorandum d'entente pour économiser 30 % de la consommation énergétique

Le ministère de l’Industrie et celui de la Transition énergétique et des énergies renouvelables ont signé jeudi, un mémorandum d’entente,…