Production de miel d'abeille : les apiculteurs tirent la sonnette d'alarme

Production de miel d'abeille : les apiculteurs tirent la sonnette d'alarme

L’association nationale des apiculteurs professionnels a tiré la sonnette d’alarme sur la production nationale du miel, qui n’a pas cessé de chuter depuis 2018. Les raisons de cette baisse sont liées directement et indirectement au changement climatique.

En effet, selon le président de l’association nationale des apiculteurs professionnels, Slimane Tali, “le rendement de la ruche a chuté de 10 kg en 2018 à 5 kg durant l’actuelle saison”. Il a expliqué à l’Agence officielle, en marge du salon national du miel et dérivés, qui se déroule actuellement à Souk Ahras, que cette chute de la production est liée au “changement climatique, à la sécheresse, à l’utilisation anarchique des pesticides et à la régression des aires de prairies mellifères du fait des incendies de forêts enregistrés dans le pays”.

Pour sa part, le président de la coopérative apicole “El Malika” de Souk Ahras, a indiqué œuvrer à sensibiliser les apiculteurs locaux à déplacer leurs ruches vers les zones mellifères des wilayas voisines, notamment les vergers d’orangers d’El Tarf et les zones où poussent le romarin et le jujubier au Sud de la wilaya de Souk Ahras.

À noter, l’association nationale des apiculteurs professionnels, est créée en 2015 et elle a signé dernièrement des conventions avec les universités d’Oran, Tlemcen, Boumerdès, Djelfa et Annaba pour développer la filière apicole.

Avec APS