PHOTO/FAROUK BATICHE

Le président de la sixième chambre criminelle de la Cour d’Alger a reporté, ce dimanche, le procès en appel dans l’affaire de l’ancien DGSN, Abdelghani Hamel et des membre de sa famille, jusqu’au 26 juillet prochain.

Selon les avocats de la défenses des accusès, leurs clients n’ont pas été sorti des établissements pénitentiaires et ils ont même “refusé l’audition par vidéoconférence”. Dans la matinée, les avocats de la défense ont aussi introduit devant la chambre d’accusation une demande de report du procès, avant l’annonce de l’ouverture.

Selon plusieurs sources médiatiques, les avocats de la défense ont justifié leur demande par la surcharge des procès, d’autant plus que les même avocats sont en charges des dossier des affaires de Ali Haddad, qui s’est tenue hier samedi et l’affaire de l’oligarque Mahieddine Tahkout, prévu mercredi prochain.

Pour rappel, le tribunal de Boumerdes a condamné jeudi 3 juin, respectivement, l’ancien directeur général de la sûreté nationale, Abdelghani Hamel et l’ancien wali de Tipasa Moussa Ghelai à douze ans (12 ans) de prison ferme pour détournement de foncier agricole et trafic d’influence.

 6 total views,  1 views today