Le procès en appel de Nabil Mellah est programmé pour le 11 septembre prochain

Le procès en appel de Nabil Mellah est programmé pour le 11 septembre prochain

Condamné à 4 ans de prison ferme en première instance, le 31 juillet dernier, à l’issue d’un procès “incompréhensible“, par le tribunal de Sidi M’hemed à Alger, le procès en appel du patron des laboratoires Mirinal, Nabil Mellah, a été programmé pour le 11 septembre prochain à la Cour d’Alger, a-t-on appris de la famille Mellah.

En détention provisoire depuis 14 mois à la prison d’El Herrach, Nabil Mellah, patron des laboratoires pharmaceutiques Merinal et dirigeant de Vapropharm dédiée aux importations des produits pharmaceutiques, a été condamné à 4 ans de prison ferme par le juge du tribunal de Sidi M’hemed, à contre courant des conclusions de l’expertise judiciaire et du déroulement du procès.

Accusé de « blanchiment d’argent » et « d’infraction sur les mouvements de capitaux » à la suite d’une plainte du Ministère de l’Industrie pharmaceutique, Nabil Mellah et ses avocats ont présenté devant le juge et le procureur tous les documents prouvant son innocence de toutes les accusations pour lesquelles il a passé 442 jours en prison.

Rappelons que Nabil Mellah a été placé en détention provisoire le 6 mai 2021 par le juge d’instruction du Tribunal Sidi M’hemed à Alger, suite à une plainte déposée contre lui par le ministère de l’Industrie pharmaceutique. Le ministre reproche à Vapropharm, filiale de Merinal « d’avoir importé et vendu à perte un médicament ».