La colère monte d’un cran au groupe Condor. Les travailleurs décident de passer à une action radicale dans le but de se faire entendre par les hautes autorités du pays.

En effet, ils ont décidé de fermer jeudi à partir de 8h du matin l’autoroute Est-Ouest au niveau de la ville de Bordj Bou Arreridj ainsi que de bloquer l’accès à la zone industrielle de la ville, ont annoncé dans une vidéo les représentants des travailleurs à la fin de leur marche organisée mercredi vers le siège de la wilaya de Bordj Bou Arreridj.

Les travailleurs réclament le versement des salaires du mois de décembre et le départ de nouveau administrateur désigné par la justice. Celui-ci, d’après les protestataires, risque de conduire l’entreprise vers la faillite et la fermeture. Pour éviter un tel scénario, les travailleurs demandent aux hautes autorités du pays d’agir en urgence pour débloquer de la situation et permettre au groupe de reprendre réellement l’activité.

Tentant de calmer la colère des travailleurs, le wali a reçu une délégation représentant ces derniers. Les deux parties se sont séparées sans arriver à un quelconque accord qui éviterait la fermeture de l’autoroute et de l’accès à la zone industrielle de la ville.

Notons que le groupe Condor vit, depuis l’été 2019, une situation difficile en raison des enquêtes judiciaires qui ciblent les membres de la famille de Benhamadi propriétaire du groupe.

 6,295 total views,  29 views today