Les moteurs qui portent le cours du pétrole ne peuvent pas tenir « très longtemps » (Ait Laoussine) - Maghreb Emergent

Les moteurs qui portent le cours du pétrole ne peuvent pas tenir « très longtemps » (Ait Laoussine)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

La cohésion au sein de l’OPEP et ses partenaires est une des clés de la conjoncture en 2022 , mais elle est loin d’être décisive désormais, selon l’expert algérien ancien ministre de l’énergie.

Lorsque Nordine Ait Laoussine déploit les tableaux de l’évolution attendue de l’offre de brut en 2022 et lui oppose celle de la demande selon les différents scénarios, on comprend que l’essentiel du redressement des cours est derrière nous. Mais combien de temps le prix du brut résistera au retour au pétrole de schiste américain et à une reprise de la transition énergétique ralentit elle aussi par la pandémie ? Des réponses claires et documentées avec l’invité du direct de Radio M cette semaine.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter