Les projets d'infrastructures sportives transférés à ce ministère - Maghreb Emergent

Les projets d’infrastructures sportives transférés à ce ministère

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a ordonné, dimanche lors du Conseil des ministres qu’il a présidé, le transfert de tous les projets relatifs à la réalisation des grandes infrastructures sportives au ministère de l’Habitat de l’urbanisme et de la ville, indique un communiqué de la présidence de la République, et ce « en vue d’assurer un suivi permanant et efficace de leur réalisation ».

Les projets de nouvelles infrastructures sportives en Algérie ont touts un point commun : celui d’accuser d’énormes retards sur les délais de livraison initiaux, qui peuvent parfois se calculer en années.

C’est le cas pour le stade de Tizi Ouzou, dont les travaux ont commencé en 2001, et qui n’a toujours pas vu le jour. De 2010 à 2021, pas moins de six (06) ministres de la Jeunesse et des Sports sans pour autant arriver à clôturer ce dossier. Aux dernières nouvelles, un appel d’offre a été lancé en juin dernier pour trouver une nouvelle entreprise qui prendra en charge la fin des travaux, dont le taux d’avancement est estimé à 85%.

Idem pour le stade de Berraki, à Alger dont la réception est annoncée pour fin 2021. Le dernier bilan officiel a fait état du parachèvement de toutes les opérations de raccordement aux réseaux d’électricité, de gaz et d’assainissement au niveau de ce stade dont la capacité d’accueil s’élève à 40.000 supporteurs.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter