LF 2022 : dépenses, fonctionnement, fiscalité...Les recettes budgétaires de l'Etat détaillées ! - Maghreb Emergent

LF 2022 : dépenses, fonctionnement, fiscalité…Les recettes budgétaires de l’Etat détaillées !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Le projet de la loi de finances (PLF) pour l’année 2022, prévoit des recettes budgétaires de 5.683,22 milliards de dinars, dont 2.103,90 milliards de dinars de fiscalité pétrolière.

Selon le document présenté dimanche par le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, devant la commission des finances et du budget de l’APN, le PLF 2022 table sur des recettes budgétaires qui s’élèvent à 5.683,22 milliards de dinars, composées de 3.579,31 milliards de dinars de ressources ordinaires (63% des recettes) et de 2.103,90 milliards de dinars de fiscalité pétrolière (37%).

Les 3.579,31 milliards de dinars de recettes ordinaires sont composées essentiellement de 2.857,86 milliards dinars de recettes fiscales (produit de contributions directes, des impôts divers sur les affaires, des douanes) et de 231,15 milliards de dinars de recettes ordinaires (produits et revenus des domaines, produits divers du budget, recettes d’ordre). A rappeler que pour l’année 2021, la loi de finances complémentaire avait prévu un total de recettes budgétaires de 5.331,83 milliards de dinars, dont 3.404,78 de recettes ordinaires et 1.927 milliards de dinars de fiscalité pétrolière.    

Quant aux dépenses, le PLF 2022 prévoit un budget de fonctionnement de 6.311,53 milliards de dinars et un budget d’équipement (crédits de paiement) de 3.546,90 milliards de dinars dont 2.713,86 milliards de dinars pour l’investissement et 833,03 milliards de dinars pour les opérations en capital.

Sur le budget d’équipement, 196,13 milliards de dinars sont consacrés au soutien à l’accès à l’habitat, 736,11 milliards de dinars aux infrastructures économiques et administratives, 253,44 milliards de dinars à l’agriculture et l’hydraulique et 228,10 milliards dinars à l’éducation-formation.

Les infrastructures socioculturelles sont dotées d’un budget de 156,9 milliards de dinars, le soutien aux services productifs profite de 36,53 milliards de dinars, l’industrie de 4,79 milliards de dinars, et l’énergie et les mines de 1,75 milliards de dinars.

Les Plans communaux de développement (PCD) sont dotés de 100 milliards de dinars, alors que 1.600 milliards de dinars du budget d’équipement sont consacrés aux autres secteurs.

Le PLF 2022 prévoit également 433,03 milliards de dinars consacrés au soutien à l’activité économique (dotations des comptes d’affectation spéciale, les CAS, et bonification des taux d’intérêt), alors que 390 milliards de dinars sont alloués aux dépenses imprévues.

APS

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter