Image Twitter : Présidence Turquie

Partenaire économique incontournable de l’Algérie, la Turquie se projette déjà dans l’après Covid-19.

La Turquie appelle à un accord de libre échange avec l’Algérie, avec à la clé un volume d’échanges commerciaux qui pèserait « facilement » les 5 milliards de dollars par an. 

C’est du moins ce qu’a indiqué l’ambassadrice turque à Alger, Mahinur Ozdemir Goktas, à la faveur d’une intervention à la 4eme édition des Débats de la Confédération algérienne du patronat citoyen (CAPC) international.

Rappelant que le montant des échanges bilatéraux oscille entre 3,5 et 4,2 milliards de dollars, en état d’équilibre pour les deux parties, elle l’ambassadrice à estimé que les opérateurs économiques des deux pays, notamment ceux du secteur privé, pourraient conséquemment booster ce taux. Mahinur Ozdemir Goktas a rappelé tout l’intérêt que portent les investisseurs turcs au marché algérien.

Elle a enfin ajouté qu’elles sont plus de 1200 entreprises turques à être en activité en Algérie, dont une trentaine implantées sous forme d’investissements directs avec un montant de de 3,5 milliards de dollars et employant plus de 10000 personnes.   

 1,930 total views,  2 views today