Libye: assaut du groupe jihadiste EI contre une importante zone pétrolière - Maghreb Emergent

Libye: assaut du groupe jihadiste EI contre une importante zone pétrolière

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

 

 

Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a mené lundi deux attaques à proximité d’importantes installations pétrolières en Libye, dans les villes d’al-Sedra et de Ras Lanouf (nord), a indiqué un membre des forces libyennes.

 

Nous avons été attaqués ce matin par un convoi d’une dizaine de véhicules armés de l’EI à al-Sedra et Ras Lanouf, a déclaré à l’AFP par téléphone un colonel des forces loyales au gouvernement libyen reconnu par la communauté internationale, Bachir Boudhfira.
Il a affirmé que les assaillants avaient été repoussés mais que deux de ses soldats étaient morts dans l’attaque.
Ils ont ensuite mené une attaque par le sud de la ville de Ras Lanouf mais n’ont pas réussi à y entrer, a-t-il ajouté.
Un responsable du secteur pétrolier libyen a indiqué qu’un réservoir d’une capacité de 420.000 barils de pétrole a pris feu lors des affrontements au sud de Ras Lanouf.
De son côté, l’organisation jihadiste EI a annoncé sur son compte Twitter que ses hommes ont mené aujourd’hui une attaque contre la région d’Al-Sedra et qu’un de ses membres s’était fait exploser dans une voiture piégée.
L’organisation jihadiste a affirmé que l’assaut mené est intervenu après la prise du contrôle totale de Ben Jawad, une ville côtière située à 600 km à l’est de Tripoli et à 145 km à l’est de Syrte qui est sous le contrôle de l’EI depuis juin 2015, mais aucune source officielle ou militaire libyenne n’a pu confirmer cette information.

Déchirée entre deux gouvernements qui se sont autoproclamés, la LIbye post-Kadhafi est aujourd’hui menacée d’éclatement sous les coups de boutoir de l’EI, bien installé dans plusieurs régions du pays. Le chaos devient plus proche, le scénario irakien également.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter