Loi anti-spéculation : Rezig met en garde les commerçants qui stockent l’huile de table - Maghreb Emergent

Loi anti-spéculation : Rezig met en garde les commerçants qui stockent l’huile de table

Facebook
Twitter

La nouvelle loi contre la spéculation, entrée en vigueur dernièrement, « sera appliquée à la lettre », selon le ministre du Commerce et de la promotion des exportations, Kamel Rezig.

Le ministre a affirmé, en marge de sa visite à Oran, que « toute personne stockant l’huile à des fins spéculatives sera traduite en justice », en indiquant que la loi a été publiée dans le Journal Officiel et sera appliquée « à la lettre ».

Rezig ne s’est pas contenté de mettre en garde les commerçants, mais aussi les citoyens qui tenteraient de spéculer. «  Les citoyens stockant ce produit à large consommation à des fins spéculatives seront également poursuivis en justice », a-t-il averti  en soulignant que son département et les services de sécurité « sont résolus à traduire devant la justice tout spéculateur et ce, dans le cadre de la nouvelle loi contre la spéculation ».

Pour le ministre du Commerce, la crise de l’huile n’existe pas, mais plutôt, « une forte demande et une pression sur ce produit ». il affirme à ce propos, que « la spéculation et la frénésie de certains citoyens pour ce produit de large consommation ont causé sa pénurie et sa raréfaction dans de nombreuses wilayas du pays ».

Selon Rezig, l’huile de table est disponible en quantités suffisantes, mais les spéculateurs et quelques rumeurs colportées sur une prétendue pénurie de ce produit ont poussé de nombreux citoyens à changer leurs comportements de consommation et à stocker ce produit.

Facebook
Twitter