Manifestations du 5 octobre 2020 : plusieurs personnes interpellées hier seront présentées devant le juge de Sidi M’hamed - Maghreb Emergent

Manifestations du 5 octobre 2020 : plusieurs personnes interpellées hier seront présentées devant le juge de Sidi M’hamed

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Des dizaines de manifestants, dont notre collaborateur et directeur artistique d’Interface Médias, Seddik Touaoula, arrêtés lundi à Alger lors de la manifestation de lundi 5 octobre 2020 sont en route vers le tribunal de Sidi M’Hamed, oû ils seront présentés à un juge, a-t-on appris de source sûre.

Les individus en question ont passé la nuit dans différents commissariats de la capitale, à l’image de dizaines d’autres personne arrêtées dans différentes wilayas du pays.

Mis à part quelques manifestants relâchés hier soir dont le journaliste Mohammed Lamine Meghnine à Alger, des dizaines d’interpelés ne sont toujours pas été libérés. Pire encore, leurs familles respectives sont restées sans nouvelles de l’endroit où il se trouvaient après leur arrestation. Cette situation a été source d’inquiétude chez l’entourage et les amis des personnes arrêtées, qui, tant bien que mal, tentait de les localiser en faisant la tournée des commissariats.

Ce n’est que tard dans la nuit, que les informations sur le sort de ces quelques manifestants passés dans le panier à salade le 5 octobre 2020 ont commebcé à circuler. Les deux étudiants Maassoum Mahieddine et Djaber Righi Abderrahmane, qui ont été mis en garde à vue au commissariat de Baraki, seront présentés respectivement ce mardi 6 octobre devant le procureur des tribunaux de Sidi Mhemed et de Hussein Dey.

L’étudiante Marwa Arab a été transférée au commissariat central hier soir et sera présentée devant le procureur de la république de Sidi Mhemed aujourd’hui a déclaré la famille.

Notre collaborateur Seddik Touaoula, qui est en route vers le tribunal de Sidi M’Hamed, ainsi que d’autres manifestants qui ont passé la nuit au commissariat de Ben Aknoun, ont été transférés à la sûreté de Daïra de Bouzereah, a annoncé la famille Touaoula.

Omar Ait Larbi qui est venu en famille de Béjaïa à Alger, avec femme et enfants, et qui a été arrêté alors qu’il faisait des courses en famille, a été placé en garde à vue au commissariat de Bab El Oued et sera présenté devant le procureur du tribunal de Bainem ce mardi.

A Laghouat, Belkacem Kara a fait l’objet d’une arrestation après perquisition à domicile (à Aflou) dans nuit du lundi à mardi, suite à la diffusion d’une vidéo live de la marche du 5 Octobre à

Enfin, le sort de plusieurs dizaines de manifestants arrêtés hier dans plusieurs wilaya reste inconnu.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter