Marchés publics : le Groupe des Sociétés Hasnaoui appelle à l’actualisation des cahiers des charges - Maghreb Emergent

Marchés publics : le Groupe des Sociétés Hasnaoui appelle à l’actualisation des cahiers des charges

Facebook
Twitter

Les cahiers des charges relatifs à la réalisation des projets publics dans le domaine de logement et d’infrastructures n’ont pas évolué depuis les années 80. C’est ce qu’a déploré Nadir Hasnaoui, directeur de la Société Hasnaoui Profile Systems, une filiale du Groupe des Sociétés Hasnaoui (GSH), lors d’une conférence de presse tenue lundi, au Salon du Batimatec.

Ce retard dans l’actualisation des cahiers des charges « coûte cher à l’Etat », précise le conférencier qui cite l’exemple de l’étanchéité. ‘’Les cahiers des charges actuels dans le secteur public, exigent l’utilisation des matériaux datant des années 80 dans la réalisation de l’étanchéité’’, dit-il avant d’ajouter : ‘’Il existe actuellement, des matériaux  et des techniques moins coûteuses et plus efficaces que ceux exigés par les cahiers des charges. Autrement dit, l’Etat paye plus cher pour une qualité moindre’’.

Cette situation doit changer dans le sens d’adapter les cahiers des charges à l’évolution technologique. ‘’Il faut suivre l’évolution et revoir la gestion du secteur de la construction des biens publics. Nous ne pouvons pas continuer à gérer un secteur si sensible de cette manière’’, note-t-il.

Pour étayer ses propos, il cite la règle du moins disant appliquée actuellement dans l’octroi des marchés publics. ‘’La règle du moins disant n’encourage pas le développement des entreprises et l’amélioration des constructions’’, souligne-t-il.

Nécessité de passer de la règle du « moins disant » au « mieux disant »

En clair, le responsable du GSH propose le passage à la règle du mieux disant autrement dit, ‘’la meilleure offre’’.

‘’Nous revendiquons, l’abandon de la règle du moins disant et son replacement par la meilleure offre en matière de qualité et prix. Le prix ne doit pas être le seul critère de sélection’’, recommande l’orateur qui rappelle du passage que son groupe est mesure d’accompagner les pouvoirs publics dans le passage vers cette règle. ‘’Nous demandons aux pouvoirs publics à chaque occasion, le passage à la meilleure offre afin de suivre l’évolution et de permettre l’Etat de réaliser des logements et d’autres ouvrages de qualité’’, affirme-t-il.

Poursuivant son intervention, il fait savoir que son groupe est en mesure de réaliser 1500 logements par an. ‘’Nous avons des solutions complètes qui nous permettent de réaliser 1500 logements par an’’, a-t-il indiqué.

En outre, il dira que son Groupe est intervenu suite à la sollicitation des pouvoirs publics pour parachever les travaux du Stade d’Oran devant accueillir la compétition des jeux Méditerranéens prévue la fin du mois prochain. 

Il ya lieu de rappeler que le GSH a exposé des solutions complètes en matière de bâtiments et des travaux publics. Des solutions qui vont du béton jusqu’à équipement de cuisine.

Facebook
Twitter