Le ministre du Travail et de l’insertion professionnelle, Mohamed Amekraz a fait savoir, mardi à Rabat, que 1.218 grèves ont été évitées au niveau de 744 établissements, lors des neuf premiers mois de l’année 2020, grâce aux efforts déployés par son département.

En réponse à une question orale sur “La problématique des salariés expulsés” posée par le groupe de l’Union marocaine du travail (UMT) à la Chambre des conseillers, M. Amekraz a indiqué que le ministère a permis d’éviter, lors des neuf premiers mois de l’année 2020, 1.218 grèves dans 774 établissements qui embauchent près de 89.800 salariés.

Il a, aussi, précisé que son département a recensé 85 grèves dans 68 établissements, auxquelles ont pris part 5.293 salariés, faisant perdre aux entreprises concernées 49.900 jours de travail, soit un taux de participation de 51,38%.

Par ailleurs, 165 conflits ont été renvoyés aux commissions provinciales de recherche et de réconciliation, dont 18 d’entre eux ont été déférés devant le comité national de recherche et de conciliation en 2019, a souligné le responsable gouvernemental, notant que lors des neuf premiers mois de l’année en cours, 90 conflits ont été renvoyés devant les commissions provinciales, contre 13 conflits traités par le Comité national.

 23 total views,  1 views today