Medgaz : Sonatrach et Naturgy annoncent un nouvel accord - Maghreb Emergent

Medgaz : Sonatrach et Naturgy annoncent un nouvel accord

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

La société nationale des hydrocarbures Sonatrach et son partenaire espagnol dans le gazoduc Medgaz, Naturgy, ont annoncé le démarrage de l’exploitation de l’extension du gazoduc sous-marin entre l’Algérie et l’Espagne, au quatrième trimestre 2021.

En effet, le président de Naturgy, Francisco Reynés, et le P-DG de Sonatrach, Toufik Hakkar, sont parvenus à cet accord, ce mardi 13 juillet lors d’une réunion de travail, tenue à Oran.

A la faveur d’un investissement de 73 millions d’euros, l’extension de ce poumon énergétique alimentant l’Espagne en gaz naturel, est estimé à de 2 milliards de mètres cubes (2 000 millions de mètres cubes) par an, soit 25 % de plus que la capacité actuelle, pour dépasser 10 milliards de mètres cubes/an.

Dans un communiqué publié par Naturgy, l’entreprise espagnole a souligné « qu’après une décennie d’exploitation ininterrompue et un investissement initial de plus de 1000 millions de dollars (environ 843 millions d’euros), la mise en service de l’extension de Medgaz renforce la sécurité d’approvisionnement de l’Espagne car il s’agit d’une infrastructure clé pour le transport du gaz naturel ».

Il convient de noter qu’il y a tout juste un mois, le quotidien espagnol El Mundo affirmait que les négociations étaient au point mort pour le renouvellement du passage du gaz algérien par le territoire marocain vers l’Espagne, via l’autre gazoduc « Maghreb-Europe », qui traverse son territoire pour approvisionner  l’Espagne et le Portugal en gaz. Une information qui a été ensuite nuancée par des sources marocaines.

Pour rappel, Medgaz est actuellement détenu conjointement par Sonatrach (avec une participation de 51%) et Naturgy (avec les 49% restants, via le SPV auquel BlackRock participe).

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter