Mise au point de Mohamed Baïri, vice président du FCE - Maghreb Emergent
97 Vues

Mise au point de Mohamed Baïri, vice président du FCE

Bairi
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

Dans un article publié sur votre site en date du 17 juillet 2018 sous le titre « Transfert illégal de devises : Haddad et Benamor démentent être sous enquête judiciaire », vous m’avez cité nommément dans une assertion qui avance que je serai « lié, directement ou indirectement, à l’affaire du « Boucher » qui serait le coordinateur des opérations de transfert illégal de devises à l’étranger ».

Vous affirmez par ailleurs que je ferai l’objet d’une enquête judiciaire « liée à des transferts illégaux de devises à l’étranger mais aussi en rapport avec le scandale dont le nœud gordien est Kamel Chikhi, dit Le Boucher >>. Ces accusations sont d’une telle gravité qu’un journaliste professionnel ne les aurait jamais traitées avec la légèreté qui transparaît à la lecture de l’article. Ces allégations ne sont étayées par aucune preuve tangible tout simplement parce qu’elles sont totalement fausses et infondées. Vous affirmez avoir essayé de me « joindre à plusieurs reprises mais vainement )), ayant le statut de Vice-président du FCE et étant donc habilité à m’exprimer en son nom, j’ai toujours été disponible pour répondre à toute sollicitation des journalistes, sans distinction. J’ai toujours entretenu des relations très cordiales avec les médias. Je prends à témoin l’opinion publique sur f intégrité de la famille BAIRI qui met un point d’honneur à toujours respecter les lois du pays et s’interdit toute pratique frauduleuse ou criminelle. Notre parcours entrepreneurial exemplaire nous a permis de gagner la confiance de partenaires algériens et étrangers et d’entreprendre des projets qui créent de la richesse et des milliers d’emplois. Eu égard à la gravité de ces accusations, je me réserve le droit de recourir à la justice devant laquelle vous aurez à répondre de vos affirmations diffamatoires. Conformément au droit que me confère la loi, je vous prie de publier cette mise au point dans le même espace que l’article susmentionné.

Les femmes luttent pour leurs droits : vers une Algérie féminine et insoumise !?

Les femmes luttent pour leurs droits : vers une Algérie féminine et insoumise !?

Unies dans leur combat, les femmes algériennes veulent bousculer un ordre préétabli qui n’a que trop duré ! Plusieurs centaines…
En dépit de la hausse des cours : l’Algérie continue de s’approvisionner en blé

En dépit de la hausse des cours : l’Algérie continue de s’approvisionner en blé

Les prix du blé ont rebondi lundi, à la veille de la publication du rapport mensuel du ministère américain de…

Algérie-Cour d'Alger: le directeur de la chaîne Ennahar Anis Rahmani condamné à 3 ans de prison ferme

La Cour d’Alger a condamné, lundi, à 3 ans de prison ferme assortis d’une amende de 50.000 da, le président…